Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 20:26

 

Il y a la douleur. Le marteau de la souffrance qui cogne sur l'enclume des heures. Les étincelles qui jaillissent : Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?...

 

Il y a les mots : c'est dur, mais ça va aller. On va faire face.

 

Puis vous soulevez les mots, la tristesse est là. Froide. Aucun soleil ne peut la réchauffer. Une tristesse à peine voilée par l'encre noire du chagrin.

 

Une tristesse qui finira par se perdre dans le cahier de la vie. 

 

Restera le souvenir.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bonneljeanmarc
commenter cet article

commentaires

billys 20/04/2017 23:50

A chaque mot suffit sa peine. Une pensée affectueuse pour que se lève le voile de tristesse.

bonneljeanmarc 21/04/2017 13:47

Merci Billys.